Fabien Pio

« J’ai peint les lignes et les couleurs qui émeuvent mon œil intérieur. Je peignais de mémoire sans ajouter quoi que ce soit, sans les détails que je n’avais plus sous les yeux. Ceci explique la simplicité des tableaux- le vide évident. J’ai peint les impressions de mon enfance. Les couleurs troubles des jours passés. »

http://www.fabienpio.com/

1